Lettres migrabondes

Migrabond: à la fois migrateur et vagabond (H. Bianciotti). Comme la littérature...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Cioran (1911-1995)

Aller en bas 
AuteurMessage
Alfred
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 306
Date d'inscription : 04/02/2005

MessageSujet: Cioran (1911-1995)   Mar 27 Déc à 17:30

Cioran, De l’inconvénient d’être né,Folio essais

"Une leçon de ténèbres

Cioran n’est pas un optimiste fanatique. C’est même sans doute le plus désespéré (ou plutôt le plus sans espoir) de nos philosophes. C’était un homme secret, qui vomissait la publicité littéraire et l’image de lui-même, et il avait plus ou moins adopté le fascisme dans sa jeunesse. Une fois qu’on a dit cela, on a tout dit et rien dit du personnage, et encore moins de sa philosophie.
Pas de dialectique chez lui, pas de grandes phrases, de thèse à démontrer brillament. Non. Juste des aphorismes, de très courts morceaux, pensées et bouts d’idées.
La principale ligne directrice ici : la plus grande de nos catastrophes est de naître, le seul bonheur est dans le temps où nous n’étions pas. Tout ce qui suit après n’est rien de bien passionnant, et tout ou presque est illusions. Néanmoins, Cioran le désespéré est avant tout un lucide. Il reconnaît, il ressent l’inanité de nos passions humaines, mais admet pourtant s’y abandonner volontiers. Il n’a pas l’ambition d’être un professeur. Il excuse tout et n’excuse rien.
Mais le tout est si noir, si atrocement sombre, que si Cioran n’est pas difficile à comprendre, il est difficile à « admettre ». Et pourtant, l’on sait qu’il a raison, mais cela ne nous empêche pas de vivre nos vies et de ressentir les atteintes, les joies, les passions en somme, avec la même force. Car c’est cela la nature de l’humain, sans doute."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Cioran (1911-1995)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Salgari, Emilio (1862-1911)
» P&P 1995 : plus qu'une chemise mouillée !!!
» Pride & Prejudice - Version BBC 1995
» FLASH STATUE - WILLIAM PAQUET (1995) - PICS!
» THE JOKER STATUE (1995) - WILLIAM PAQUET - PICS!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lettres migrabondes :: Défense et illustration de la langue française :: Ô France...-
Sauter vers: