Lettres migrabondes

Migrabond: à la fois migrateur et vagabond (H. Bianciotti). Comme la littérature...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Jean Malaurie et les 50 ans de "Terre Humaine"

Aller en bas 
AuteurMessage
Alfred
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 306
Date d'inscription : 04/02/2005

MessageSujet: Jean Malaurie et les 50 ans de "Terre Humaine"   Sam 12 Fév à 0:36

PARIS (AFP) - Interprète inspiré de la civilisation inuit et inlassable avocat des "peuples premiers", Jean Malaurie dénonce la "fatigue" d'un Occident qui a perdu le contact avec la nature.

"Nos sens sont fatigués. L'Occident n'a plus de projet, n'a plus la faculté sensorielle de percevoir sa nature. A force de téléphones, de calculettes, nous sommes devenus des handicapés", dit-il à l'AFP, à l'occasion du 50ème anniversaire de la collection "Terre humaine" qu'il a créée chez Plon.

Dans ce contexte d'"hommes modernes mécanisés", il convient, souligne-t-il, de rendre hommage à des gens comme la journaliste Florence Aubenas: "c'est l'honneur de la presse" de savoir prendre des risques.

Selon lui, "il y a deux humanités: celle de la raison et une autre, en réserve de l'histoire. Il est possible que ceux qui vont survivre parmi les +peuples premiers+ nous redonnent le souffle manquant, comme le jazz ou le rock ont à une époque revitalisé la musique. L'humanité de ces peuples est l'avenir du monde".

Ennemi depuis sa jeunesse des idéologies et méfiant à l'égard des systèmes philosophiques, ce géographe de formation n'aime pas les étiquettes, ce qui tombe bien car il n'est pas réductible à une seule spécialité: est-il d'abord un explorateur ? Un scientifique ? Un aventurier ? Un écrivain ? Un éditeur ?

En le rencontrant, son interlocuteur n'est sûr que d'une chose: Jean Malaurie est avant tout un "caractère", une énergie en mouvement, grande carcasse vigoureuse de 82 ans, aux yeux plissés, mèches blanches et épais sourcils noirs. "Je suis un homme de lieux et de liberté", lâche-t-il.

Père de l'"anthropogéograhie", il a passé dix ans de sa vie dans l'Arctique, a écrit plusieurs livres, a édité de grands esprits, est président d'honneur de l'Académie supérieure d'Etat qui, à Saint-Pétersbourg, forme les cadres supérieurs autochtones sibériens.

"Les +peuples premiers+ ont le sens du mystérieux et c'est très embarrassant pour les scientifiques. Tous ceux qui ont été en intimité profonde avec ces gens sont transformés. Ils sentent avant de penser, perçoivent avec leur sensibilité les nervures de la terre. Ils vivent la genèse, avec le sentiment d'avoir été présents au début du monde", reprend-il.

Jean Malaurie parle avec ferveur des périodes passées dans des igloos, à manger du poisson cru par moins 5 degrés (et moins 30 hors de l'abri). Des noms célèbres rythment sa conversation: Braudel, Benveniste, Derrida, Dumézil et l'anthropologue Roger Bastide qu'il aime citer: "ce n'est pas la morphologie sociale qui commande ou explique la religion mais c'est le mystique qui commande le social".

Il explique s'être attaché au "chamanisme", cette croyance aux esprits et en certaines pratiques divinatoires: "dans le chamanisme, on ne parle pas. Ces peuples communiquent par le son (le tambour) ou la danse. Ce qui leur importe, c'est l'interprétation cosmo-dramaturgique".

"On peut être titré et sans culture, on peut illettré et être cependant un sage", poursuit-il.

Avant de raccompagner son visiteur, au milieu de livres rares, de masques, de défenses de morse gravées, de peaux de phoque ou de gravures, il tient à montrer un de ses pastels peints dans le nord du Canada. Car Jean Malaurie, marchant sur les traces des esquimaux polaires qui étaient des "maîtres du dessin", a une autre corde à son arc: il est aussi artiste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alfred
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 306
Date d'inscription : 04/02/2005

MessageSujet: Re: Jean Malaurie et les 50 ans de "Terre Humaine"   Sam 12 Fév à 0:56

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Jean Malaurie et les 50 ans de "Terre Humaine"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jean-Pierre Pernaut S'Emporte Contre La "Privatisation" de la Plage de Vallauris : Son Compte Facebook est Désormais Bloqué
» Auel Jean - Le grand voyage - Les enfants de la terre T4
» [Malaurie, Jean] Hummocks tome 1
» Basilique "Saint Jean de Latran"
» Vous avez dit "Jean"?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lettres migrabondes :: Général :: Général-
Sauter vers: