Lettres migrabondes

Migrabond: à la fois migrateur et vagabond (H. Bianciotti). Comme la littérature...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Emile Zola (1840-1902)

Aller en bas 
AuteurMessage
anne-sophie
Habitué
avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 04/04/2005

MessageSujet: Emile Zola (1840-1902)   Jeu 7 Avr à 11:18

Franchement j'adore, l'univers qu'il décrit (celui des ouvriers ou des mineurs) ne me semble pas si éloigné de ce que les classes pauvres (mais pas seulement) connaissent aujourd'hui avec le chômage, les petits boulots, le RMI...
L'Assomoir m'a bouleversé car il montre comment l'alcool peut conduire à la déchéance d'un individu et détruire une famille entière Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alfred
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 306
Date d'inscription : 04/02/2005

MessageSujet: Re: Emile Zola (1840-1902)   Jeu 7 Avr à 11:32

Je n'aime pas Emile Zola! Autant j'admire l'homme et son action militante, autant ses livres (et cela est rare venant de moi envers un grand auteur), m'ont toujours semblé indigestes.

Ceci dit, pour retrouver (parait-il) cette ambiance décrivant la société "d'en bas" de nos jours, qu'il faut lire le livre de Gérard Mordillat sorti récemment, et dont le titre m'échappe à l'instant....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anne-sophie
Habitué
avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 04/04/2005

MessageSujet: Re: Emile Zola (1840-1902)   Jeu 7 Avr à 12:04

connait pas mais tu passes à côté d'un grand auteur
Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alfred
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 306
Date d'inscription : 04/02/2005

MessageSujet: Re: Emile Zola (1840-1902)   Jeu 7 Avr à 12:45

alistair_crowley a écrit:
connait pas mais tu passes à côté d'un grand auteur
Confused

Ah mais je sais bien. J'ai lu du Zola, mais franchement, je n'ai jamais réussi à accrocher, et ce n'est pas faute d'avoir essayé!
J'ai les mêmes difficultés avec Stendhal.... pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anne-sophie
Habitué
avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 04/04/2005

MessageSujet: Re: Emile Zola (1840-1902)   Jeu 7 Avr à 13:34

là j'essaye de lire la chartreuse de parme et ça passe pas! affraid
pourtant dans ma jeunesse j'ai aimé le rouge et le noir
là je comprend pas je n'arrive pas à rentrer dans l'histoire I don't want that
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage de lait
Permanent
avatar

Nombre de messages : 54
Localisation : Sous un châtaignier...
Date d'inscription : 11/02/2005

MessageSujet: Re: Emile Zola (1840-1902)   Sam 7 Mai à 20:38

Moi je suis comme Alistair Wink
J'adore Zola (aussi bien l''homme que l''écrivain), et je pense que c'est une question d'hérédité.. lol Eh oui, toujours elle Mr. Green
Non, en fait mon père était un inconditionnel et il a acheté l'intégrale des oeuvres de Zola (elles sont d'ailleurs juste derrière moi et vous saluent bien bas Very Happy).

Mais je ne l'ai lu pour la 1ere fois que par obligation scolaire : La bête humaine ne m'a pas laissé un souvenir impérissable mais m'a donné envie de connaître cette curieuse famille.
J'ai donc projeté de lire les 20 volumes des Rougon-Macquart, et dans l'ordre s'il vous plaît, mais je n'ai pas pu m'y tenir... Embarassed

Je crois en avoir quand même lu au moins 7, de valeurs inégales pour moi : La fortune des Rougon est très intéressant, surtout sur le plan historique pour moi à l'époque, mais Le Ventre de Paris m'a tout bonnement révoltée (fallait pas me parler quand j'ai refermé le bouquin Laughing ), et c'est LE livre qui m'a vraiment ouverte à l'univers des Rougon-Macquart je pense.
Le bonheur des dames est mignon mais je le vois comme l'erreur de parcours de Zola, parce que je le trouve beaucoup trop rose et pas suffisamment virulent et dénonciateur.
Pot-Bouille me donnait le mal de tête au bout de 30 p Confused et était très lourd, limite suffocant. Cependant, je l'ai bien aimé.

Quant à L'Assommoir et à Nana... ils n'ont sans doute pas volé leur réputation de chefs-d'oeuvre de Zola (mais n'ayant pas lu l'ensemble de ses oeuvres, je ne peux pas trop me prononcer Razz ). Je n'arrive toujours pas à les départager.

Une amie bosse actuellement son mémoire, qui porte sur La joie de vivre (décidément, Zola est partout autour de moi Mr.Red ), qui n'a paraît-il de joie de vivre que le nom, et elle m'a donné envie de m'y plonger.
Donc, je pense lire dès cet été La joie de vivre.
Vala.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rotko
Petit Nouveau


Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Emile Zola (1840-1902)   Mer 14 Fév à 22:30

j'ai lu presque tous les rougon-macquart et j'aime beaucoup la chartreuse de parme comme le rouge et le noir
si j'avais le temps, je relirais les chroniques italiennes et lucien leuwen.

Quelquefois, comme en religion, le declic se fait tard Laughing Ne désesperez pas...

N'ayez pas peur, disait le jean Paul Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.grain-de-sel.cultureforum.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Emile Zola (1840-1902)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Emile Zola (1840-1902)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» GERMINAL d'Emile Zola
» THERESE RAQUIN d'Emile Zola
» NANA d'Emile Zola
» POUR UNE NUIT D'AMOUR de Emile Zola
» La Curée, d'Emile Zola

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lettres migrabondes :: Défense et illustration de la langue française :: Ô France...-
Sauter vers: