Lettres migrabondes

Migrabond: à la fois migrateur et vagabond (H. Bianciotti). Comme la littérature...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 John Steinbeck (1902-1968)

Aller en bas 
AuteurMessage
Alfred
Rang: Administrateur
Alfred

Nombre de messages : 306
Date d'inscription : 04/02/2005

MessageSujet: John Steinbeck (1902-1968)   Mar 5 Juil à 12:05

Parabole de l’argent

Dans ce court roman (ses quelques 170 pages contrastent avec l’énorme volume des Raisins de la colère), Steinbeck, l’un des géants de la littérature américaine, nous trace une vaste métaphore des méfaits de la richesse subite, au travers de l’histoire d’un couple de pêcheurs extrêmement pauvres dont l’homme, Kino, découvre un jour une perle énorme. Dans un Mexique plus ou moins imaginé, voici ces deux indiens à la tête de ce qui est potentiellement une richesse infinie, et ils voient déjà leur vie misérable changer : vêtements neufs, éducation pour l’enfant, largesses dispensées aux mendiants, mariage en blanc, etc…
Hélas, la richesse attise les convoitises et les malhonnêtes s’en prennent à lui, essayent de le gruger, etc.
Avec son talent habituel, Steinbeck nous trace le conte pas forcément moral de la richesse venue aux pauvres pour leur perte, en épargnant pas une certaine critique sociale (ni hélas peut-être un certain manichéisme social). A un tel point que, quand il nous montre l’enfant faire un sourire à sa mère, l’on sourit avec elle en retour.
Le tout jusqu’à un final hallucinant de tension dramatique et une conclusion bien sinistre.
Beau, sombre et désespéré. Magnifique, tout simplement.


La Perle, de John Steinbeck, éd. Gallimard


Citation :
« Il avait dit : « Je suis un homme » et cela signifiait beaucoup de choses pour Juana. Cela signifiait qu’il était à moitié fou et à moitié dieu. »
p.115
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chauve-souris
De temps en temps
Chauve-souris

Nombre de messages : 18
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 01/07/2005

MessageSujet: Re: John Steinbeck (1902-1968)   Ven 8 Juil à 17:55

Il faut brancher Ujisato sur Steinbeck !! c'est un fan !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
John Steinbeck (1902-1968)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» John Steinbeck ou Donna Leon?
» LES RAISINS DE LA COLERE de John Steinbeck
» John Steinbeck
» John STEINBECK (Etats-Unis)
» Les raisins de la colère - John Steinbeck

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lettres migrabondes :: Domaine anglo-américain :: D'un océan l'autre-
Sauter vers: